Sommes-nous à la croisée des chemins : aller dans le nuage ou continuer à avoir ses serveurs à l’interne?

Magik Web Avantages, Cloud, Équipement, Infonuagiques, Non classé 1 Commentaire

Pendant 20 ans, j’ai vendu des équipements d’infrastructures aux entreprises. Nous sommes maintenant à la croisée des chemins. Pas plus tard que la semaine dernière, je discutais avec un client et il m’a dit : « C’est probablement la dernière fois de ma vie que j’ai acheté des serveurs! ». Et je dois admettre qu’il avait raison, c’est ce que la plupart des gestionnaires se disent maintenant.

Lorsque nous avons commencé à vendre le VM Ware 2.5 dans mon entreprise, nous étions parmi les premiers. On nous regardait comme des extraterrestres, mais, 6 mois plus tard, pratiquement tous les revendeurs de la ville l’offraient. Au début, je convainquais les clients d’en faire l’essai pour leur plan de relève en cas de désastre ou leur laboratoire pour développer ou tester leurs applications. Maintenant, regardez autour de vous et essayez de trouver une entreprise qui n’a pas de virtualisation. De plus, plusieurs entreprises ont maintenant une politique stipulant que tout nouveau service ou nouvelle application doivent être en virtuel et que, dans le cas contraire, on doit faire la démonstration que ça ne peut pas se faire. Est-ce que tous les serveurs sont maintenant virtuels? Non, il y a des cas où ce n’est pas possible.

Ce qui a pris environ 8 ans pour que la virtualisation soit incontournable dans les entreprises, cela en prendra 2 ou 3 maximum avant que ce soit la même chose pour l’informatique dans le nuage (CLOUD). J’entends par là l’infrastructure complète dans le nuage, pas juste un partage réseaux dropbox, google, onedrive ou autres xxxdrive. Dans l’article « 10 raisons pour adopter le nuage (CLOUD) dans mon entreprise », il y est décrit les principales raisons qui font que le nuage est de plus en plus adopté dans les entreprises.  La virtualisation est le fondement du nuage, ça a permis non seulement de virtualiser des serveurs physiques pour faire des économies d’échelle, mais aussi au département des TI de commencer à se concentrer davantage sur les applications et sur leurs optimisations plutôt que sur le maintien du parc d’équipements.  Maintenant que ce concept est bien assimilé, accepté et ancré dans leur pratique TI, ils désirent passer à une autre étape, celle qui leur permettra de se concentrer uniquement sur celle-ci sans se soucier de l’infrastructure qui doit la supporter. D’où ce ras de marré qui arrive, le nuage (CLOUD), parce que ce n’est que la suite logique et la résistance sera beaucoup moins grande.

C’est pourquoi ce questionnement s’impose à toutes les entreprises désireuses de passer à cette étape.  Car elles doivent aujourd’hui trouver des moyens qui leur permettront, dans ce monde d’économie mondiale, de rester compétitives, de contrôler leurs dépenses et d’investir là où ce sera le plus stratégique pour elles.

Qu’en pensez-vous?

Partager cet article

Commentaires 1

  1. Pingback: Est-ce que la technologie Blade est en voie de disparaître? | danslenuage.quebec

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *